Gérer ses émotions

Gérer ses émotions en les laissant s’exprimer !

Ce que l’esprit crée, le corps le vit !

Pour gérer ses émotions, il faut savoir les écouter. Elles nous délivrent un message, tantôt positif, tantôt désagréable à vivre, pour ne pas dire négatif.

Il ne s’agit pas de fuir ses émotions, mais de les libérer. En les enfouissant au plus profond de nous-même, de peur de les extérioriser, elles forcent le passage et s’expriment au travers de notre corps.

Ce que nous avons du « mal à dire » devient alors la maladie. C’est ce que l’on appelle la somatisation.

 

chasseur de stress sophrologie stephane YAICH gerer ses emotionschasseur de stress sophrologie stephane YAICH emotions

Gérer son équilibre émotionnel, c’est gérer sa santé !

Lorsqu’une émotion apparaît, l’organisme est bouleversé ! Des changements plus ou moins importants en fonction de la nature et de l’intensité de l’émotion apparaissent dans le flux et la quantité de neurotransmetteurs présents dans les cellules cérébrales. Ceci crée un choc qui se répercute tel une onde sur les différents systèmes du corps humain : circulatoire, respiratoire, digestif, glandulaire, cardiaque…

Ces réactions peuvent être provisoires et disparaître rapidement. Si les émotions sont répétées, exagérées, non évacuées, elles s’enracinent sur le plan corporel dans l’une de nos zones de fragilité.

Ces zones peuvent être physiques ou psychologiques, elles dépendent du terrain biologique et/ou psychique de chacun. Ce mécanisme entraîne l’apparition de symptômes. S’ils ne sont pas régulés rapidement, la pathologie devient plus lourde et plus profonde. »

Par ailleurs, les émotions non-acceptées sont refoulées, c’est-à-dire évacuées vers l’inconscient qui les stockera, les réduisant provisoirement au silence, jusqu’à ce qu’un événement les fasse remonter à la surface.

Vivre, c’est ressentir des émotions

Ne pas les bloquer, ne pas les ignorer, ne pas les déplacer, tel sera le résultat d’une bonne gestion émotionnelle.

Un rapport sain aux émotions nous permet d’être en meilleure santé, plus intelligents, plus flexibles, plus confiants.

Gérer ses émotions, c’est d’abord gérer son mental donc, gérer ses pensées.

C’est également comprendre notre mode de fonctionnement. Les pensées parasites que nous qualifions de rumination mentale, jouent un rôle clé dans la manière dont nous vivons le stress.

Et la plupart du temps nous aggravons la situation en nous mettant dans un mode automate, appelée également boucle cognitive.

Avec l’approche cognitive et comportemental du stress, et la méthode des cercles vicieux, vous apprenez à identifier vos modes de réactions récurrents face à différentes situations de stress, pour mieux les appréhender.

La sophrologie vous aide à accueillir, à accepter et à exprimer nos émotions trop longtemps bâillonnées, pour libérer votre corps des tensions et des blocages qu’elles génèrent.

Par un travail sur la respiration, la visualisation et la pensée positive, vous apprenez à lâcher prise pour donner du lest à vos émotions et prendre un nouvel envol, plus léger(e) et sans contraintes.

Inscription à la newsletter